Petit récapitulatif de nos rencontres, par Cyrille

Publié le par cdd-coexister-marseille-provence

Nous nous sommes retrouvés à l'Église réformée indépendante de la rue de Friedland autour de Jean Raymond Stauffacher, pasteur. Étaient présents Alice, Julien, Magali, Aisha et Cyrille.
  La rencontre fut fort sympathique autour de la personnalité de Jean Raymond, échange fructueux dans notre petit groupe éclectique, où ensemble tout devient possible ! 

 Ce samedi 14 mai 2011, nous nous retrouvons avec tous les Coexister à la calanque du Sugiton pour un temps de partage et de détente après une dure semaine de travail ! C’est un soleil de canicule qui nous accompagne le long de la descente vers la mer, et la poussière colle à nos sandales à l’image des pèlerins de tous les horizons qui se retrouvent à Jérusalem ! Sont présents les jeunes du groupuscule Coexister - Chemin de dialogue de Marseille - Aix - Toulon, des étudiants de Nice, des Israëliens en visite en France et des amis de l'Institut Catholique de la Méditerranée.

 L’eau est bonne et limpide, et rare sont ceux qui résistent à l’attrait du plongeon... Yahoo ! Brr pas encore assez chaude pour tout le monde !
 Le dialogue est fructueux et chaleureux, en anglais, provençal, marocain et marseillais. Même si c'est parfois incompréhensible. L'écoute et la compassion envers le vécu de l'autre est primordiale !

 Bon bref voilà pour ce qui est des anecdotes et fiorretti, je ne me souviens que du tour à la nage du piton rocheux avec Alice et une autre valeureuse nageuse, tout de même 650 mètres d'entraînement militaire dans une zone minée par des piranhas pas très coexistant..., et la bronzette sur des roches bercées par une flûte , en droite lignée de David jeune berger qui vainquit Goliath . . .

  Mercredi 22 Juin, après une soirée fête de la musique sur Marseille - Aix Toulon respectivement passée à danser, le petit comité Chemin de Dialogue - Coexister ( Magali, Rémi, Alice, Julien, Cyrille, Aisha, Yazid et Nassima qui ont rejoint dernièrement le noyau) se retrouva sur Aix en Provence. Mais où allons-nous ?
   Le soleil descend à l'horizon sur la ville d'Aix, et les bougies s'allument dans quelques foyers, symboles de prière et d'unité familiale. . . Alors s'élève la prière des mères pour la protection de leurs enfants, et la bénédiction des pères sur leur progéniture. A travers les siècles, dispersés, persécutés, mais toujours fidèles à leurs racines spirituelles, ce peuple se retrouve encore aujourd'hui dans une salle de prière, appelée . .  .Synagogue !

 Et bien nous sommes bel et bien invités à visiter ce magnifique bâtiment, lieu de culte et sacré pour les Juifs. C'est le rabbin Nessim Sultan qui nous accueille en personne, et nous sommes conviés directement à rentrer dans l'enceinte, sans protocole particulier si ce n'est d'être décent et respectueux.
 Le rabbin nous présente alors sa communauté, juive bien sûr mais aixoise, enracinée à la culture de la ville, et nous explique les origines de cette présence de ces hommes et de ces femmes, venus il y a plus de 2 millénaires par la Méditerranée, comme en témoignent les fouilles faites récemment dans le vieux Aix. Napoléon fut le dernier garant important de leur protection, par le consistoire en 1806.
  Suivirent les thèmes d'Israël, de la migration des Juifs, ensuite de la vie spirituelle, des conditions pour devenir juif, du déroulement de l'année juive, de la vie de la communauté française, marseillaise et aixoise, bref un tour d'horizon assez complet.

 Mais c'est tout de même dans le feu de la conversation que notre cher rabbin dut  nous quitter, car demandé par sa communauté. Les questions restent donc en suspens pour une prochaine occasion !

Nous décidâmes alors de gagner un petit restaurant du centre d'Aix pour terminer cette soirée mémorable sur une note gastronomique.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article